Ademas 71

 

Soc_ademas005.png

 

ADéMaS 71

14 rue de la Grange saint Pierre

71850 CHARNAY LES MACON


Tel : 03 85 39 39 98 

Fax : 03 85 39 07 25


Mail : ademas.71@laposte.net

 

Jours et heures d'ouverture :

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30

Soc_ademas002.jpgA

 

 

 

 



MOBILISATION CONTRE LE CANCER COLORECTAL


Soc_ademas004.jpg

Soc_ademas003.jpg

 

Pour la 3ème année consécutive et conformément au plan cancer 2009-2013 en matière de dépistage, l'institut National du Cancer et le ministère de la santé ont choisi le mois de mars, pour la mobilisation et la sensibilisation contre le cancer colorectal.

 

ADéMaS 71 (Association de dépistage des cancers en Saône et Loire) en collaboration avec les médecins du département, organise depuis 2003, en tant que département pilote, le dépistage de ce cancer pour les personnes de 50 à 74 ans.

 

Le cancer colorectal (ou de l'intestin) est très fréquent, au 2ème rang des cancers chez la femme et au 3ème chez l'homme : Pourtant, on peut l'éviter si on découvre les anomalies bénignes ou les signes cachés qui le précédent, notamment des saignements invisibles dans les selles. On peut en guérir si on le découvre à temps.

 

Le test de dépistage, HEMOCCULT II®, pratiqué tous les deux ans, permet de détecter des saignements invisibles dans les selles. Il est très simple à réaliser ; il se fait à domicile et il est envoyé pour lecture, à un laboratoire spécialisé.

 

Seulement 2 à 3 % des personnes dépistées auront un test positif. Dans ce cas, il faut faire une coloscopie (exploration de l'intérieur de l'intestin) pour trouver la cause du saignement. Le plus souvent, il provient de polypes (tumeurs bénignes) qui pourraient, dans quelques mois ou années, se transformer en cancer. Une fois les polypes "retirés" lors de la coloscopie, l'apparition du cancer est évitée. Dans 10 % des cas, la cause du saignement est un cancer qu'il faut traiter. Plus il est traité tôt, plus les chances de guérison augmentent.

 

En Saône et Loire, de 2003 à 2007, grâce au dépistage, chez 1458 personnes un ou plusieurs polypes ont été détectés et retirés. Chez 389 autres personnes un cancer a été détecté. Il s'agit, pour la plupart de petits cancers facilement guérissables.

 

Le taux de participation au dépistage en Saône et Loire est de 55 %, plus élevé que la moyenne des autres départements pilotes (43 %), mais des inégalités géographiques importantes sont constatées au sein du département : par exemple dans les cantons du Brionnais, le taux est plus faible : 41 % seulement à Semur en Brionnais, 46 % à La Clayette et 50 % à Marcigny (voir carte).

 

Les municipalités de Marcigny et de La Clayette ont accueilli l'équipe de l'ADéMaS 71 pour un point « Info Dépistage », sur leur marché les 22 et 23 Mars 2010. Le public était au rendez-vous, de nombreux échanges ont eu lieu et l'information est bien passée :

 

Soc_ademas001.jpg

 

Le plus souvent, dépisté à temps un cancer colorectal n'est pas méchant

 

Pour plus d'information : Parlez-en à votre médecin

ou contacter ADéMaS 71